Digital boys

CENTRAL INFO

Dans sa capsule en verre, l’implant “Verichip” contient une mémoire informatique, un émetteur-récepteur et une antenne.

Plusieurs dizaines de fonctionnaires du ministère de la justice et du bureau du procureur de Mexico se sont fait implanter des Verichips.
Désormais, les portes des bureaux ministériels abritant des documents confidentiels et de différents lieux sécurisés sont commandées par des lecteurs de Verichip : contrairement aux cartes magnétiques et aux beepers, les implants ne peuvent être ni perdus, ni volés – ni revendus…

lire la suite: Le Monde.fr photo: AFP/RHONA WISE

by piccolo 13 April 2006


Digital boys

Faire un commentaire
 

...